La théorie des intelligences multiples (Howard Gardner,1983)

 

 

Chaque individu possède à la naissance un groupe d’intelligences qu’il développera, au cours

de sa vie, selon un rythme qui lui est propre et en fonction de caractères biologiques,

familiaux et sociaux. Les différentes intelligences ne se développent pas toutes au même

niveau. Nous les combinons et les utilisons de diverses façons qui nous sont très personnelles.

Le plus souvent, une intelligence domine et c’est à partir de cette dominante que nous

appréhendons le monde.

 

Il a identifié, pour le moment, 8 intelligences :

 

1. L’intelligence logico-mathématique

Capacité à tenir un raisonnement logique, à calculer. Celui ou celle qui la possède

pose les questions «pourquoi» et «comment», veut raisonner sur les choses, veut

savoir «ce qui arrivera ensuite» et pense de façon «séquentielle».

 

2. L’intelligence spatiale

Capacité à créer des images mentales précises du monde. Celui ou celle qui la possède

aime : concevoir, dessiner, lire des graphiques, élaborer des affiches, faire des casse-

tête représentant des images ainsi que des labyrinthes, organiser l’espace, les objets et

les surfaces. Il/elle a besoin d’images pour comprendre.

 

3. L’intelligence interpersonnelle

Capacité à agir avec les autres de façon adaptée.

Celui ou celle qui la possède aime parler et influencer, est habituellement le/la leader

d’un groupe ou l’organisateur/organisatrice, communique bien, est habile en résolution

de conflits, a une bonne écoute, est habile à négocier et est persuasif/persuasive.

 

4. L’intelligence corporelle-kinesthésique

Capacité à utiliser son corps de façon précise et élaborée

Celui ou celle qui la possède a besoin de se lever, de bouger, de toucher et de prendre

les choses dans ses mains.

 

5. L’intelligence verbo-linguistique

Capacité à être sensible aux mots et au langage

Celui ou celle qui la possède parle constamment, a une bonne mémoire des dates et

des noms, aime raconter des histoires, aime écouter des histoires, aime la diversité des

voix et se rappelle des histoires drôles.

 

6. L’intelligence intrapersonnelle

Capacité à avoir une bonne connaissance de soi.

Celui ou celle qui la possède aime réfléchir, a une bonne compréhension de ses forces

et de ses faiblesses, est habile dans la définition d’objectifs et se sent bien lorsqu’il/elle

est seul(e).

 

7. L’intelligence musicale-rythmique

Capacité à être sensible aux sons, aux structures rythmique et musicales.

Celui ou celle qui la possède aime fredonner, battre le rythme et parfois chanter.

 

8. L’intelligence naturaliste

Capacité d’être sensible à la nature et à tout ce qui est vivant.

On la reconnaît par l’habileté à organiser, sélectionner, regrouper, lister.

Sources : Gervais Sirois (2000)